Sélectionner une page

Originaire d’Inde, le terme yoga signifie « union » en sanskrit. C’est une pratique ancestrale qui est fondée sur l’union du corps et de l’esprit et l’union de l’âme individuelle (la nôtre) et de l’âme universelle (le Créateur). Souvent vu comme un simple sport, le yoga est une philosophie et un art de vivre. Il s’agit en réalité d’un ensemble de postures et d’exercices de respiration qui vise à apporter un bien-être.

Aujourd’hui, en France, plus de deux millions de personnes pratiquent régulièrement cette activité, et ce nombre ne cesse de s’accroître. Vous résidez dans la région parisienne et vous aimeriez aussi profiter des bienfaits de yoga ? Ne vous inquiétez pas ! Vous trouverez dans la ville des professeurs expérimentés en la matière qui vous donneront une formation de qualité.

Quels sont les bienfaits du yoga ?

Yoga
Faire du yoga apporte d’innombrables atouts à l’organisme, que ce soit pour le corps ou l’esprit. Les bienfaits du yoga sont si nombreux que la liste serait interminable.

Faire du yoga vous aide à réduire votre stress et à vivre plus sereinement

Le yoga vous aide à apaiser votre mental et à réduire votre degré de stress. En effet, en allant en cours de yoga Paris, vous pratiquez des postures (asanas), mais aussi de la respiration (pranayama) et ensuite de la méditation (dharana). Ces différents exercices vous permettent de vous déconnecter des soucis quotidiens. Ceci vous détend et crée des moments de sérénité en vous. Vous vous sentirez mieux après avoir terminé une séance de yoga.

Faire du yoga améliore votre respiration et votre souffle

La respiration fait partie des huit membres qui constituent la science du yoga. Le yoga utilise des techniques respiratoires qui sont soit calmantes, soit dynamisantes ou soit équilibrantes. En pratiquant le yoga, vous apprendrez à améliorer votre capacité respiratoire.

Ceci renforce le cœur et les poumons. Vous allez pouvoir maîtriser vos respirations. Dans les moments d’anxiété ou de tensions, vous pouvez respirer calmement.

Faire du yoga vous donne confiance en vous

La pratique du yoga vous permet de développer de nombreuses qualités comme la confiance en soi. Le yoga permet de découvrir et de révéler vos potentiels cachés. En effet, au début de votre cours de yoga, vous aurez des difficultés à effectuer certaines postures. Mais avec le temps, vous vous sentirez de plus en l’aise à réaliser ces postures et bien d’autres.
Cette confiance en soi vous permet de relever tous vos défis quotidiens.

Faire du Yoga améliore votre concentration

La pratique du yoga est un excellent moyen pour améliorer votre concentration physique et mentale et la mesurer. Grâce à différentes techniques adoptées en yoga, vous apprendrez à canaliser votre énergie et à l’utiliser de manière plus positive, plus apaisée.

En faisant du yoga, vous bénéficiez également d’autres bienfaits. Il s’agit d’un renforcement musculaire, d’un assouplissement musculaire, d’une baisse de la tension, d’une détoxification, d’une amélioration de la circulation sanguine et de la digestion, etc. Il ne vous reste plus qu’à suivre un cours yoga paris maintenant.

Quels sont les différents types de yoga ?

Plusieurs styles de yoga existent et chacun d’eux met l’accent sur un aspect spécifique de cette pratique. Voici les types de yoga les plus pratiqués dans le monde.

Le hatha yoga

Le hatha yoga est le type de yoga le plus pratiqué en France et en Occident. C’est le yoga qui équilibre le corps et l’esprit. Les séances de hatha yoga sont basées sur des exercices physiques statiques (asanas) et d’exercices de contrôle respiratoire (pranayama). Le lotus est la posture qui est adoptée lors des séances de ce type de yoga. L’on s’assoit en tailleur, le dos et la tête droits avec les mains sur les genoux. C’est le type classique de yoga qui est indispensable pour pratiquer les autres types de yogas.

Le Ashtanga yoga

C’est la version la plus dynamique du yoga qui est caractérisée par une synchronisation de la respiration avec des enchaînements corporels rapides et précis. Le métabolisme et la température corporelle sont ainsi élevés. L’Ashtanga est excellent pour l’endurance et possède des vertus thérapeutiques. Il fait travailler les muscles dorsaux et fortifie le dos et est destiné aux personnes hyperactives.

Le Vishranta yoga

C’est le type de yoga qui vous apprend à vous détendre. C’est une porte d’entrée vers la méditation. Les exercices se font ici souvent au sol et permettent au corps de retrouver un réel équilibre. Si vous cherchez à vous détendre, le Vishranta yoga est la meilleure alternative.

Le yoga Bikram

Issu de l’enseignement de Bikram Choudhury, le yoga bikram comporte vingt-six poses dynamiques qui sont réalisées dans un ordre précis. Il s’agit d’un yoga chaud qui se réalise dans une pièce chauffée aux alentours de 40 ° C. C’est le yoga idéal pour vous débarrasser d’un ou deux kilos en trop. Il est réservé aux personnes en pleine forme.

Le yoga prénatal

C’est le yoga orienté sur les besoins spécifiques des femmes enceintes. La femme enceinte pratique certains exercices (posturaux et respiratoires) qui vont l’aider à surmonter les difficultés liées à la grossesse. Ces exercices facilitent les étapes de l’accouchement et favorisent le retour à l’équilibre corporel après la naissance.

Outre ces types de yoga, il en existe également beaucoup d’autres comme le yoga nidra, le yoga du visage, le yoga des doigts, le yoga sexuel, etc. Avec des cours de yoga Paris, vous trouverez le type de yoga qui conviendrait à vos attentes.

Comment se déroule un cours de Yoga ?

yoga
Les cours de yoga dépendent du type de yoga choisi, mais également du professeur. Vous voulez suivre des cours de yoga à Paris, voici les différentes phases de la séance.

Laisser sa journée derrière soi

 Le cours de yoga commence généralement par un temps de relaxation. Vous prenez quelques minutes pour faire le vide en soi (pratyahara). C’est une relaxation à but est de vous aider à laisser vos soucis derrière vous. Ceci vous permet de calmer le mental et de reprendre doucement conscience de son corps et de sa respiration.

Ce moment de détente se fait généralement en position couchée et vous permet de passer des activités précédentes à un état de calme intérieur. Cet état apaise votre rythme cardiaque et votre respiration. C’est une entrée en soi qui est difficile, mais nécessaire. La respiration est un repère essentiel et permanent. Sans elle, l’exercice perdrait son intériorité.

Les exercices de respiration font partie intégrante d’un cours de yoga

Les exercices de respiration consistent à consacrer un long moment pour travailler sur sa respiration (le Pranayama). Le Pranayama consiste à observer son rythme respiratoire et ses changements. Ils sont indissociables de la pratique des postures et se déclinent en quatre phases principales de la respiration.

Il s’agit de l’inspiration, la rétention poumons pleins, l’expiration et la rétention à poumons vides. Ces exercices de respiration sont essentiels pour apprendre à contrôler sa respiration, à mieux se concentrer et à moins écouter le mental.

L’échauffement

Après les exercices de respiration, il faut à travers certains exercices préparer le corps et le mental pour effectuer les postures. Ces exercices d’échauffement sont définis en fonction de style de pédagogie.

Les postures (Asanas)

Les postures viennent en quatrième position lors d’un cours de yoga. Elles doivent être pratiquées dans un ordre précis. Cela provoque un recentrage et une harmonisation à la fois physique et psychologique. Il est important de toujours prendre un moment de décontraction et d’intégration entre chaque posture avant d’entrer dans la suivante. Il existe plusieurs types de postures.

Lorsque vous êtes dans une posture de yoga, il y a certaines parties du corps qui sont compressées et le sang circule moins dans ces parties. Une fois que la posture est relâchée, la circulation du sang devient accélérée et purifie les parties du corps concernées. Les postures inversées offrent un repos au cœur qui n’a plus besoin de contrer la pesanteur.

En agissant sur les glandes endocrines, les postures ont un effet régulateur. Ceci exerce une influence entre la santé du corps mais aussi l’équilibre psychique. Vous pouvez effectuer des postures debout, allongé ou assis avec des niveaux de difficulté progressifs.

 Finir son cours de yoga par une relaxation au sol

Comme en début de cours, l’on prendra ici un peu de temps pour faire le rapprochement entre son cours de yoga et le retour dans la vie active. Elle est pratiquée dans la posture du cadavre. Ici on relâche chaque muscle comme dans la mort. Vous devez rester allongé(e) pendant une dizaine de minutes pour une détente.

Il est important de rester immobile, car le moindre mouvement retarde la relaxation intégrale. Une fois que l’exercice de relaxation est terminé, vous devez faire ramener les muscles et les nerfs à leur état de veille habituel pour reprendre contact avec l’extérieur. À présent, vous pouvez commencer à bouger de façon progressive et lentement.

Y a-t-il des risques liés à la pratique du yoga ?

Faire du yoga ne présente aucun risque pour la santé. Le yoga est une thérapie qui vous enseigne à soigner ce que vous endurez, et à endurer ce que vous ne pouvez soigner. Toutefois, pour des raisons de sécurité, certaines postures sont déconseillées ou inaccessibles. Cette restriction concerne les personnes souffrant de problèmes de hanches graves, d’une sclérose en plaque ou victimes de crises d’épilepsie.
Pour info, la pratique du yoga est fortement déconseillée dans le cadre d’une intervention chirurgicale récente.

Comment bien choisir son professeur de cours yoga paris ?

Si vous voulez bien pratiquer du yoga, vous devez bien choisir votre professeur. Et pour faire le choix du professeur de yoga, il faut d’abord déterminer le type de yoga qui vous convient. Ensuite vous pouvez assister un cours ou effectuer un cours d’essai. Lors de ce cours yoga paris, vous pourrez voir si la manière d’enseigner du professeur convient avec vos attentes.

Il est conseillé de faire appel à un professeur qui a une formation minimale allant de deux à quatre ans. De plus, vérifiez s’il pratique personnellement le yoga depuis au moins cinq ans à raison de trois fois par semaine minimum.