Sélectionner une page

Le corps humain est souvent confronté à des situations qui représentent un frein pour son plein épanouissement. Pour préserver sa forme physique et pour booster son bien-être, certains exercices sont d’une grande efficacité. Le hatha yoga regroupe un ensemble d’activités d’un intérêt particulier. À Paris et ailleurs, vous pourriez en faire une bonne expérience pour en tirer des résultats optimaux. Pourquoi faire du hatha yoga à Paris et comment le réussir ?

Qu’est-ce que le hatha yoga ?

Le hatha yoga signifie en sanskrit le yoga d’effort ou de la ténacité. C’est une pratique dérivée du yoga classique. Surtout, le hatha yoga est sa pratique la plus ancienne et la plus connue. En général, le yoga est assimilé à un exercice qui favorise une union entre le corps, l’esprit et le cœur.

Le hatha yoga est une pratique lente, douce et accessible. C’est aussi la forme de yoga la plus répandue en occident, notamment en France. Alors, il est possible de faire du hatha yoga à Paris. Cette discipline est axée autour des pranayamas ou exercices respiratoires, des asanas ou positions et de la méditation. Le hatha yoga intervient aussi bien sur le plan physique que mental.

 Les pranayamas et les asanas procurent au corps un bien-être physique. Il faut noter que le hatha yoga favorise la souplesse du corps et réduit les douleurs du dos. Il permet également d’éliminer certains maux chroniques et de tonifier les muscles.

Pour ce qui est du mental, avec le hatha yoga, la concentration est améliorée. Aussi, vous êtes plus enclin à mieux gérer le stress, l’anxiété et différentes pressions. Le hatha yoga procure également un sommeil de qualité. Cette discipline du yoga plonge le corps humain dans un univers relaxant.

Par ailleurs, notez que le hatha yoga paris est accessible à tous. Quel que soit votre âge, votre condition physique, votre sexe ou votre statut, vous pourriez en profiter.

Comment pratiquer cet exercice ?

Le hatha yoga tient sur trois principaux points. Il s’agit de la respiration, de la méditation et des postures statiques. Notez qu’on y distingue cinq positions ou postures statiques.

La position du cobra

Elle nécessite de rester allongé sur le ventre tout en tendant bien les jambes. Ensuite, il faut disposer les paumes des mains en dessous des épaules sur le sol. Après une bonne respiration, il faut soulever la poitrine. Maintenez la position pendant deux respirations puis ramenez le buste au sol.

La position du bateau

La position du bateau commence en étant allongée sur le dos tout en gardant les jambes tendues. Il faut lever les jambes à la première inspiration en veillant à les maintenir toujours tendues. Ensuite, vous devez attraper vos mollets avec les mains en maintenant votre dos bien droit.

La position de la libération des vents

Elle se réalise toujours allongé sur le dos. Il faut ramener les genoux vers la poitrine en faisant une pression sur le ventre. Au moment de faire une expiration, essayez de toucher vos genoux à l’aide du menton.

La posture de la planche

Cette position commence également en étant allongé. Ici, il faut être sur le ventre avec les mains posées de chaque côté des épaules. Ensuite, il faut relever le corps en poussant sur les mains. Il s’agit de se maintenir droit le plus longtemps possible en formant une ligne avec le corps.

La posture de l’arc

Cette posture se fait aussi allongé sur le ventre. Une fois allongé, pliez les genoux afin de toucher les chevilles. Ensuite, en inspirant, relevez la tête et maintenez le regard droit devant.

Quelles sont les autres formes de Yoga ?

En dehors du hatha yoga, il y a d’autres formes de yoga que vous pouvez pratiquer.

Le yin yoga

Il s’agit d’une forme de yoga très lente, calme, mais intense. Il est pratiqué pour détendre les muscles et pour libérer les tensions du corps. Le yin yoga est idéalement conseillé pour les personnes qui recherchent des étirements profonds.

L’ashtanga yoga

L’ashtanga yoga est une forme de yoga très dynamique et codifiée. La dénomination « ashtanga » fait référence aux huit membres du yoga. Il s’agit des asanas (les postures), des pratyahara (le retrait de sens), des yama et niyama (les principes sociaux et individuels), des pranayama (le contrôle du souffle), des dhyana (la méditation), des samadhi (l’illumination), et des dharana (la concentration).

Le yoga iyengar

Cette forme de yoga est très accessible. Elle implique l’utilisation de divers supports comme des briques, des chaises, des ceintures, des murs, des bancs et autres. Cela permet de tirer le maximum de profits des différentes postures du yoga iyengar. Lors de la pratique des différentes postures, l’accent est surtout mis sur l’alignement physique. Ceci est d’autant plus le cas, pendant les premières années de la pratique. Le yoga iyengar est aussi assimilé à une séance thérapeutique.

Le kundalini yoga

Le kundalini yoga est une forme ancestrale de yoga. Tout le monde sauf les personnes souffrantes d’épilepsie peut le pratiquer. La principale raison de ceci, c’est les techniques respiratoires utilisées. Le kundanili yoga se pratique dans le but de réveiller l’énergie vitale à travers des méditations et des postures. Il sert aussi à équilibrer.

Le vinyasa yoga

Le terme vinyasa signifie progression. C’est une forme de yoga, dynamique basée sur l’enchainement des postures de manière synchronisée avec la respiration. Notez que le vinyasa permet d’être créatif. Par ailleurs, il faut souligner qu’à l’origine, on parlait du vinyasa de Krishnamacharya. Aujourd’hui, on parle du néo vinyasa.

Le yoga nidra

Cette discipline du yoga est surtout adoptée pour se relaxer. Plus précisément, elle permet de mettre la conscience et le corps en harmonie. Elle se pratique en position allongée. Pour les personnes souffrant de troubles du sommeil, d’insomnie ou de stress, le yoga nidra est l’idéal.

Le hot yoga

Comme son nom peut donner des indications, le hot yoga se pratique dans une salle hot et chauffée. La température de la salle est idéalement comprise entre 30 °C et 40 °C. L’effet de la chaleur sert à détendre le corps et les muscles.

L’acroyoga

Le nom de cette forme de discipline interpelle souvent. L’acroyoga est un mélange d’acrobatie et de yoga. Il faut souligner que contrairement aux autres formes de yoga, cette discipline se pratique à deux ou à trois. Après un échauffement individuel, les partenaires se retrouvent pour réaliser des figures acrobatiques et créatives.

Le partenaire qui se trouve à la base doit faire preuve de concentration pour donner une meilleure stabilité aux autres. On s’attarde alors sur les voltigeurs qui doivent être équilibrés et souples.

Le fly yoga

Encore appelée le yoga aérien, cette forme de yoga est pratiquée pour se reconnecter à soi par le biais d’un hamac. En réalité, dans un hamac, le corps perd son équilibre. Par conséquent, tous les muscles sont alertes. L’exercice est donc de retrouver de la stabilité tout en se concentrant. Le fly yoga regroupe d’autres pratiques comme la gym, le cirque, etc.

Le yog’n dance

Le yog’n dance est une forme assez particulière du yoga. Elle combine la dance et le yoga. En effet, le yog’n dance a pour objectif d’alterner des mouvements chorégraphiques et des postures phares. Aussi, cette discipline ne met pas la respiration au centre des exercices. La respiration y est tout de même importante vu l’enchainement des asanas.

Quels sont les équipements nécessaires pour faire du yoga ?

Lorsque vous décidez de vous mettre au yoga, l’idéal est d’avoir les équipements indispensables. On peut les regrouper en deux catégories : la tenue et les accessoires. Pour commencer, la tenue de yoga adéquate est celle dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Elle prend en compte le haut, le bas et les chaussettes de yoga.

Pour les hauts, optez pour ceux qui à votre taille. Ils ne risquent pas de vous empêcher de faire certains mouvements. Pour les bas, le choix se trouve entre un pantalon et un short. Idéalement, optez pour des leggings. Les chaussettes de yoga quant à elles ne sont pas très indispensables. Certaines personnes préfèrent pratiquer le yoga pieds nus.

Les accessoires du yoga sont multiples. Ceux qu’on retrouve dans la majorité des différents types de yoga sont :

  • le tapis de yoga (il est indispensable) ;
  • la gourde ;
  • les briques de yoga ;
  • le coussin de yoga ;
  • la sangle de yoga ;
  • le sac de yoga.

Toutefois, il y a bien d’autres accessoires d’une bonne efficacité pour la pratique du yoga. Vous pourriez en tirer d’excellents avantages.

Profitez de bonnes indications

Afin de bien profiter des avantages du yoga, il est nécessaire de suivre certaines indications. Avant tout, ayez l’esprit du yoga. Lorsque vous intégrez cet esprit, il y a plus de facilité à maitriser les mouvements, les gestes, les postures et autres. Ensuite, trouvez un bon professeur de yoga. Il doit être présent et assez attentif.

Si vous habitez à Paris, il est possible d’aller dans une salle de yoga dans le 10e arrondissement à 3 minutes de la place république. Vous pourrez notamment y faire du hatha yoga Paris. Aussi, soyez attentif à votre corps et optez pour un cours de yoga qui vous convient. Surtout, adoptez le bon rythme pour permettre à votre corps de s’adapter.