Sélectionner une page

Le yoga est une doctrine indienne composée d’un ensemble de postures et d’exercices de respiration dont le but est d’optimiser le bien-être et de favoriser la détente. À travers les années, cette pratique s’est considérablement démocratisée dans le monde. Aujourd’hui, l’on dénombre plusieurs types de yogas adoptés aussi bien par les hommes que par les femmes. L’une des plus plébiscitées depuis quelques années est le yoga hormonal. Si cette dernière rencontre un tel succès, c’est principalement compte tenu de ses bienfaits sur l’organisme. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le yoga hormonal.

Le yoga hormonal paris : C’est quoi ?


Le yoga hormonal a été développé en 1991 par Dinah Rodrigues qui est une yogathérapeute d’origine brésilienne. Il est une sorte de yoga dynamique dont l’objectif est d’optimiser le système hormonal. Il est composé d’un ensemble d’enchainements précis associés à des exercices respiratoires intenses. Ces différents mouvements proviennent d’une adaptation des postures de Hatha Yoga et de Kundalini Yoga accompagnées d’une méthode tibétaine de circulation de l’énergie.

Il est important de savoir que le yoga hormonal peut être pratiqué à tous les âges même si vous ne ressentez aucun symptôme de problème hormonal. Dinah Rodrigues propose de commencer ce sport dès la puberté. Les différents mouvements sont assez faciles à exécuter. Ainsi, que vous soyez un adepte ou non du yoga classique, vous pouvez vous y adonner sans aucun problème. Pour un résultat optimal, il est vivement recommandé de se faire accompagner par une thérapeute formée et qualifiée plutôt que de se fier aux livres ou à internet.

Quelle est l’importance des hormones dans l’organisme ?

Les hormones sont des molécules produites par les glandes endocrines. Libérés dans le système sanguin, ils agissent sur les organes et modifient leur fonctionnement. Ils jouent un rôle majeur dans les fonctions de reproduction, la croissance, l’humeur, la fatigue, le sommeil, la digestion et bien d’autres éléments. De ce fait, lorsque leur taux est bas, cela influe négativement sur le bon fonctionnement de l’organisme. En adoptant la pratique du yoga des hormones, vous arriverez à maintenir l’équilibre hormonal, voire le revitaliser.

Le yoga hormonal paris : quels sont ses bienfaits ?

Comme mentionné plus haut, le yoga hormonal permet d’améliorer le système hormonal aussi bien chez la femme, que chez l’homme.

Chez les femmes 

Le yoga hormonal présente un large panel de bienfaits pour les femmes. En effet, il aide à traiter le syndrome prémenstruel, à pallier les problèmes d’infertilité, à apaiser et à supprimer les symptômes en lien avec la préménopause, la ménopause et la ménopause précoce. De plus, il agit sur les petits fibromes, sur les ovaires polykystiques et sur l’endométriose de niveau 1 et 2. Par ailleurs, réaliser ce yoga permet de supprimer la sécheresse vaginale, de soulager les douleurs d’articulations et les bouffées de chaleur. Ces exercices et postures permettent aussi de réduire le risque de pathologies cardiovasculaires, d’éviter les fuites urinaires, d’entretenir la masse musculaire et la souplesse des articulations.

Nombreuses sont les femmes qui avouent se sentir revigorer et en pleine forme à la suite d’un cours de yoga hormonal. Adopter cette pratique vous met à l’abri de la consommation des médicaments qui ont souvent des effets secondaires désagréables.

Chez les adolescentes

Le yoga des hormones permet de soulager les adolescentes ayant des troubles menstruels importants. Il agit sur les règles douloureuses et aide à réguler les menstrues trop abondantes. De plus, il permet d’éviter les problèmes de peau qui touchent la plupart des adolescents.

Chez l’homme

Selon les médecins, les hommes sont aussi touchés par la baisse du taux d’hormones. Ainsi, ceux-ci sont également éligibles au yoga hormonal. Chez l’homme, cette pratique concourt aussi à la revitalisation du système hormonal. Il est important de savoir que la technique de base est la même que celle des femmes, mais les postures sont différentes. Ici, l’énergie n’est pas dirigée sur les ovaires, mais plutôt vers les testicules.

Les exercices et postures du yoga hormonal agissent sur l’andropause, sur le syndrome du canal carpien, mais aussi aident à réduire considérablement le taux de stress. De plus, le yoga hormonal a un impact positif sur la baisse de la libido et permet d’atténuer, voire éliminer les problèmes d’érection. Il agit également sur l’embonpoint, le relâchement musculaire, la baisse de la testostérone et la chute de cheveux. Les thérapeutes professionnelles recommandent une pratique régulière dès 40 ou 45 ans.

Le yoga hormonal paris : comment ça marche ?

Les différentes postures du yoga hormonal permettent dans un premier temps de comprimer et de compresser les glandes hormonales. En termes clairs, elles influent sur les ovaires, les glandes thyroïdes, les glandes surrénales, l’hypophyse ou les testicules. Ceci provoque la production d’hormones, mais aussi la création d’énergie. Par la suite, les exercices de respiration se chargent de masser les glandes et le système hormonal. Pour finir, les exercices de visualisation vous aident à diriger l’énergie vers les différentes glandes de production hormonale.

Le yoga hormonal paris : à quelle fréquence la pratiquer ?

Selon les thérapeutes professionnelles, le yoga hormonal peut être exercé une fois par semaine pour une pratique de confort. Mais, si vous avez un but thérapeutique, vous devez la pratiquer deux à trois par semaine. Il est important de préciser que le yoga hormonal est vivement déconseillé pour les femmes enceintes et pour les personnes souffrant de cancer du sein, de gros fibromes, ou encore en cas d’endométriose avancé.

Le yoga hormonal paris : quels sont les exercices exécutés ?

Lors des séances de yoga hormonal, plusieurs postures seront proposées par votre thérapeute. Chacune de celles-ci permet de cibler des zones spécifiques.

Bhastrika

La bhastrika est un exercice de respiration qui permet de dégager les voies respiratoires et de préparer l’organisme pour d’autres postures de yoga. Pour la réaliser, vous devez vous mettre en position assise et garder le dos bien droit. Après cela, vous devez prendre une grande inspiration en faisant rentrer complètement votre nombril. Retenez ensuite votre respiration pendant 30 secondes à 1 minute. Pour finir, expirez lentement.

La technique tibétaine de circulation de l’énergie

La technique tibétaine de circulation de l’énergie est un exercice qui permet de diriger de l’énergie vers des zones spécifiques. Pour la réaliser, vous devez inspirer profondément et contracter les muscles de votre plancher pelvien. Par la suite, placez le bout de votre langue sur le haut du palais et visualisez mentalement l’énergie qui s’élève au bout de votre nez. Enfin, expirez lentement et envoyez cette énergie vers les ovaires ou les testicules, les surrénales, le visage, l’hypophyse, ou plutôt la thyroïde. Ceci dépend de la posture que vous exécutez.

La samba

La samba est un exercice qui permet de se préparer avant de se lancer dans des postures complexes. Elle a pour but de relâcher les tensions du bassin. Pour la réaliser, vous devez vous tenir debout, écarter les jambes et plier légèrement les genoux. Basculez votre bassin à gauche en inspirant profondément et à droite en expirant. Accompagnez ces mouvements de 7 respirations Bhastrika. Après cela, changez de côté et répétez l’exercice du côté.

La torsion assise

Pour réaliser la torsion assise, plusieurs étapes sont à suivre. Vous devrez être en position assise et vous détendre complètement. Par la suite,

  • tendez la jambe gauche et pliez votre jambe droite ;
  • tournez votre buste du côté droit ;
  • réalisez sept fois la respiration Bhastrika.

Après cela, changez de côté et refaites le même exercice.

L’Apanasana

L’Apanasana est un exercice très efficace qui permet de corriger les lordoses et d’activer les surrénales. Pour l’exécuter, vous devez vous allonger sur le dos et plier les genoux. Appuyez les cuisses ainsi que le ventre afin de redresser les lombaires pour éviter de les blesser. Par la suite, enchaînez 7 fois la respiration Bhastrika tout en visualisant l’énergie qui monte vers le visage et les cheveux. Pour finir, relâchez vos tensions et détendez votre visage.

Le pont

Le pont est un exercice qui permet d’assouplir la colonne vertébrale et tonifier les muscles du haut du dos. Il est assez simple à exécuter. Vous devez vous mettre en position allongée et garder les bras le long du corps. Montez le bassin tout en inspirant puis redescendez-le en expirant. Répétez ce geste 6 fois de suite. Par la suite, placez vos mains sur le dos et effectuez 7 respirations Bhastrika accompagnées de l’exercice de circulation de l’énergie vers la glande thyroïde.

La chandelle

La chandelle est un exercice relaxant et régénérant qui impacte le système nerveux central. Elle aide à booster l’afflux sanguin vers le cerveau, à ralentir le rythme cardiaque, à réduire l’activité mentale, mais aussi à activer le retour veineux dans les jambes. Pour l’exécuter, vous devez placer les jambes à la verticale au-dessus de la tête puis contracter les muscles du plancher pelvien. Dans cette position, ouvrez les jambes en V tout en pratiquant la respiration Bhastrika et l’exercice de circulation de l’énergie vers la gorge et la tête. Par la suite, descendez vos jambes l’une après l’autre au-dessus de la tête. Gardez cette posture pendant 5 minutes environ.

Aujourd’hui, il est possible de pratiquer facilement le yoga hormonal à Paris. Pour un résultat optimal, vous devez choisir une salle de grande renommée dirigée par une thérapeute qualifiée.