Sélectionner une page

Pour jouir d’une bonne santé, il est conseillé de pratiquer une activité physique régulièrement. Le yoga qui fait partie de ces dernières, attire de plus en plus de passionnées et existe sous différents types dont le yoga iyengar. La pratique de ce type de yoga exige de nombreuses dispositions et présente de nombreux avantages pour la santé humaine. Découvrez de plus amples informations à ce sujet dans cet article.

Qu’appelle-t-on yoga iyengar ?

Le yoga est tout d’abord une philosophie de vie. Considéré comme une activité physique à part entière, c’est un ensemble de techniques ascétiques visant à atteindre une maitrise conséquente du corps et un bien-être psychique. Ainsi défini, il existe plusieurs types de yoga. L’un des plus rependus est le yoga iyengar.

La spécificité du yoga iyengar est qu’il met en avant le corps. En d’autres termes, l’équilibre entre les parties du corps, le placement des chaines musculaires et bien plus sont les priorités du yoga iyengar. Il vise l’optimisation de l’état des différents organes du corps humain ; ce qui donnera un bien-être physique évident. Il permet aussi d’accéder aux postures classiques du hatha yoga, le tout sans se faire mal.

Genèse du yoga iyengar

La majorité des consensus attestent que le yoga a ses origines dans l’Inde antique, il y a plus de 5000 ans. Les premiers écrits sur le yoga par les précurseurs remontent à la période de Patanjali (-200 av JC). Les écrits en sanskrit sont mis en commun et on obtient de petites paroles inspirantes qu’on appelle dans le domaine, yoga sutras.

Les yogas sutras représentent l’origine de toutes les lignées du yoga. S’agissant du yoga iyengar, il est l’œuvre de l’un des pères du yoga.

Précurseurs du yoga iyengar

Le yoga iyengar a été conçu par Bellur Krishnamachar Sundaraja souvent abrégé en B.K.S. C’est lui qui a fondé le yoga en tant qu’exercice et est considéré comme l’un des plus grands et connus professeurs de yoga au monde. On comprend donc bien pourquoi ce style de yoga porte son nom. Né en décembre 1918 à Bellur en Inde, B.K.S est un maitre yogi dont l’enseignement a marqué à jamais la discipline.

Quelles dispositions prendre pour pratiquer le yoga iyengar ?

Si le yoga en général et particulièrement le yoga iyengar permet à l’homme d’atteindre un seuil de bien-être important, il est aussi primordial de savoir que pour pratiquer ce type de yoga, il faut prendre certaines précautions et dispositions.

Être prêt mentalement

L’aptitude mentale est indispensable à la pratique du yoga iyengar. À l’instar de toute autre activité physique, il nécessite qu’on soit disposé sur le plan mental. En effet, cela est un moyen idéal de se donner à 100 % lors des séances ; ce qui peut permettre d’atteindre plus rapidement ses objectifs personnels. Aussi, c’est une astuce pour franchir tous les obstacles au niveau personnel.

S’offrir les services d’un professeur de yoga

Avoir un professeur de yoga personnel est un atout pour l’atteinte de ses objectifs. Tout d’abord, il s’agit d’une personne qualifiée et expérimentée en matière du yoga. Ensuite, il est en mesure de vous pousser dans vos retranchements ; ce qui peut vous aider à accomplir des performances au-dessus de vos capacités.

Le professeur est capital en ce qu’il pourra suivre votre travail, en vérifier la justesse et vous éviter d’effectuer des mouvements qui risquent de vous blesser. En France, pour le yoga iyengar Paris 10, vous avez la possibilité de vous faire accompagner par un coach.

Accepter de travailler en groupe

Le yoga iyengar est une activité qui peut être pratiquée seule. Toutefois, il faut noter que seul, il serait plus facile d’abdiquer. Il faut donc entrevoir la possibilité de travailler avec d’autres personnes. Cette adaptation est la clé de la mise en commun des efforts et de l’obtention d’un résultat louable.

Que faut-il pour pratiquer le yoga iyengar ?

Pratiquer une activité physique implique la réunion d’un certain nombre d’accessoires. Le yoga iyengar ne fait pas exception à cette règle. Et pour jouir des bienfaits de cette pratique, il faut prendre en considération :

  • Les vêtements ou tenues ;
  • Les outils ou accessoires ;
  • Etc.

Les vêtements adéquats

En général, les vêtements doivent être adaptés et doivent offrir du confort. Aussi, il est primordial que la tenue à choisir soit assez souple pour permettre d’effectuer toutes sortes de mouvements et aussi favoriser la respiration de la peau. Un legging en coton ou une brassière élastique peut faire l’affaire.

Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que la tenue est aussi fonction du lieu où la séance s’effectuera. Le yoga iyengar paris 10 par exemple se pratique en salle et se concentre sur des postures que vous tiendrez plus longtemps. Cela vous permettra d’approfondir l’étirement et de trouver votre équilibre.

Par conséquent, il est astucieux d’opter pour des vêtements amples qui vous permettront de performer sans être gêné.

Les accessoires

En plus de la tenue, d’autres éléments doivent accompagner le yogi pour une pratique bien équipée. Pour pratiquer le yoga iyengar Paris 10, les éléments suivants sont impératifs :

  • Le tapis non glissant : c’est l’accessoire par excellence pour pratiquer ce style de yoga. En effet, le tapis protège le corps de tout contact direct avec le sol. Grâce à lui, on peut faire des exercices sans se faire mal ;
  • La brique : elle aide à progresser dans la souplesse et évoluer tout en suivant son rythme. La brique en liège est la plus sollicitée ;
  • La sangle : cet outil permet de ceinturer le corps pour éviter de dévier ;
  • La couverture : elle aide le yogi à bien se caler pour bien aligner les positions ;
  • La chaise : elle aide à faire les postures inversées avec sécurité.

Quelques fondements du yoga iyengar

Le yoga iyengar se pratique en respectant un certain nombre de principes qui constituent la base même de ce style de yoga.

La précision et l’équilibre

La précision et l’équilibre sont de mise pour ce type yoga. En effet, il mise entre autres sur l’alignement du corps et les étirements physiques. Parlant d’alignement, il s’agit de la recherche de l’alignement de la totalité du corps ; ce qui évite d’éventuelles déviations lors des postures. Les étirements concernent les muscles, les tendons, les os, les ligaments et bien d’autres organes.

En outre, la latéralisation est aussi un principe à ne pas perdre de vue au sujet du yoga iyengar Paris 10. Il aide à maintenir un équilibre total au corps. Quant à l’équilibre, il permet de travailler profondément chaque asana pendant une durée donnée.

La respiration

Pour une maitrise corporelle parfaite, il est important de maitriser sa respiration. Les inspirations et les inspirations ne peuvent être faites à tout moment lors de la pratique des postures. Loin de là, il existe un timing à respecter pour éviter de se faire mal ou d’être rapidement essoufflé. C’est un allié de taille même à la fin des cours de yoga iyengar Paris 10. Elle permet une bonne relaxation ainsi qu’une méditation.

Quelques positions du yoga iyengar

Le yoga iyengar est une activité pratique. Elle repose sur des postures multiples.

L’Uttanassa

Encore appelé Standing Forward Bend, l’Uttanassa est une posture où les orteils sont saisis. Il s’agit là d’une asana de flexion orientée vers l’avant. Pour le faire, il faut se pencher en avant jusqu’au niveau des hanches jusqu’à placer ses paumes supérieures sur le sol et derrière les talons. Ses variantes sont l’Ardha Uttanasana, le Niralamba Uttanasana et le Padahastasana.

L’Ardho Mukha Svanasana

Cette posture est une asana d’inversion. La tête est baissée et touche le sol avec le poids du corps sur les paumes et les pieds. Elle n’a pas de variantes officielles, mais d’autres existent pour accompagner les débutants. Le yoga iyengar Paris 10 fait recours aussi à cette posture.

Le Dandasana

C’est une posture où le yogi est assis les jambes étendues vers l’avant. Les paumes de main doivent être posées sur le sol de chaque côté du corps.

Le virasana

Il s’agit d’une posture asana à genou. Elle consiste à s’agenouiller avec les genoux ensemble afin que les fesses puissent reposer sur le sol. Le yoga iyengar Paris 10 a aussi recours à cette posture.

Les bienfaits du yoga iyengar sur la santé

En général, le yoga iyengar a des vertus thérapeutiques et curatives. De fait, à travers les diverses postures et exercices, des avantages non négligeables peuvent être tirés de ce type de yoga.

Sur le corps

Au plan physique, on note :

  • Le développement de la souplesse ;
  • Le renforcement du corps et des muscles ;
  • L’amélioration de la coordination et de la latéralité corporelle ;
  • L’augmentation de l’équilibre ;
  • Une meilleure gestion de la respiration ;
  • Un redressement des déviations corporelles ;
  • La guérison des squelettes osseux ;
  • Etc.

Sur l’esprit

Sur le plan psychique, le yoga iyengar :

  • Apaise ;
  • Rends positif ;
  • Est un antistress ;
  • Évacue l’anxiété
  • Améliore la concentration ;
  • Etc.

De plus, il est facile grâce au yoga iyengar d’atteindre une parfaite harmonie entre le corps et l’esprit ; ce qui est favorable au bien-être de l’homme.

Tout bien considéré, le yoga iyengar est un style de yoga à part entière. Il a ses particularités et ses exigences, mais le plus important est que ses bienfaits sur la santé aussi bien physique que mentale de l’homme sont nombreux.