Sélectionner une page

Sur environ 10 millions de Français pratiquant le yoga, 26 % s’y sont mis en plein déroulement de la crise sanitaire. Si cette pratique est autant plébiscitée, c’est en raison de ses nombreux bienfaits en matière de bien-être physique et mental. Cela dit, même si le bien-être est un état global, le yoga vous donne la possibilité de choisir les paramètres que vous souhaitez améliorer. En effet, cette discipline existe sous diverses formes, chacune ayant ses propres effets. Ici, on vous propose de découvrir le yoga vinyasa, l’une des formes les plus pratiquées après le hatha yoga.

Yoga vinyasa Paris : qu’est-ce que c’est ?

Le yoga vinyasa est l’une des formes modernes de yoga les plus répandues. À la fois dynamique et sportif, il consiste généralement à enchaîner diverses séries de postures (asanas) de manière fluide tout en y associant le pranayama (contrôle du souffle). Les enchaînements effectués sont nommés vinyasa flows.

Étymologie du yoga vinyasa

Le terme « vinyasa » provient du sanskrit où « nyasa » veut dire « placer » et « vi » signifie « d’une certaine façon ». Même si le terme vinyasa a des sens variés, il est considéré comme la synchronisation du souffle et du mouvement. D’autres le définissent également comme un enchaînement de mouvements dynamiques, initiés et harmonisés par la respiration.

En outre, le terme vinyasa flow a également sa petite signification. Il fait avant tout allusion à une séance de yoga active, le terme flow étant anglais et signifiant écoulement du liquide (ou courant, flux, etc.). Cela lui confère une bonne compatibilité avec les sociétés actuelles qui sont pressées et n’ont plus de temps. Le vinyasa flow permet donc de détendre l’esprit tout en travaillant le physique.

Histoire du yoga vinyasa

Si le terme vinyasa provient du sanskrit, son histoire a commencé au début du XXe siècle. Il s’agit d’un dérivé de l’ashtanga yoga. Ce dernier est une forme extrêmement dynamique et codifiée, c’est-à-dire que les postures sont exécutées dans un ordre strict. C’est ce dernier caractère qui fait la différence entre les deux types de yoga.

En effet, le vinyasa ne respecte pas une succession stricte de postures déjà identifiées. Il est donc plus libre et plus créatif, sans aucune série de mesures. Il peut d’ailleurs être affilié à des pratiques yang grâce à ses caractéristiques : actif, en mouvement, solaire. Les enchaînements découlent en partie de l’expérience du coach et peuvent être adaptés à vos besoins.

Un yoga apprécié

En comparaison au hatha yoga qui est calme et travaille à recentrer l’esprit, le vinyasa est plus dynamique. Il fait à la fois intervenir votre force et vos capacités mentales. Et comme dans la plupart des formes de yoga, le pranayama est synchronisé avec les postures physiques.

Certaines personnes abandonnent le yoga parce qu’elles ont horreur de la routine. Mais c’est sans doute parce qu’elles ignorent que le yoga n’est pas toujours routinier. Le mode de fonctionnement du vinyasa s’oppose au caractère répétitif de l’Ashtanga. Vous ne risquez donc pas de vous ennuyer en pratiquant ce type de yoga.

Le yoga vinyasa est très apprécié par les yogis, notamment parce qu’il offre une grande variété d’exercices. Quand vous allez en salle de yoga, les vinyasa flows varient généralement d’un cours à un autre. Si vous avez horreur de la routine, le yoga vinyasa est indubitablement le type de yoga qu’il vous faut.

Richesse du yoga vinyasa

Dans ce type yoga, deux asanas sont séparées par une transition dynamique appelée vinyasa. Les asanas sont bien évidemment adaptées de manière libre, rendant les séries de vinyasas infinies. Ce fonctionnement donne de la matière et donc de la richesse à ce qui semble n’être qu’une conjugaison de mouvements dynamiques et respiration.

La pratique en général provoque une élévation de la température corporelle qui s’accompagne de sudation. Cela favorise l’élimination des toxines et donc la purification de l’organisme. Quant au souffle, il augmente l’oxygénation des cellules et des organes. Cet effet pourrait aider à lutter contre certaines affections (allergies respiratoires, sinusites, problèmes digestifs).

Le dynamisme du yoga vinyasa

Quand il s’agit de yoga, beaucoup pensent à une pratique statique et calme. Mais le vinyasa démontre bien que le yoga peut aussi être rythmé, dynamique et intense. Il vous permet de faire d’une pierre deux coups : se dépenser tout en travaillant l’alignement du corps.

La respiration dans le yoga vinyasa

Le pranayama (contrôle de la respiration) est important dans toutes les formes de yoga. Mais dans le vinyasa, la liaison entre le souffle et le mouvement est faite de manière que chaque action entraîne l’autre. À chaque mouvement correspond une respiration.

Pour réellement obtenir un effet de flow, il est important de laisser le souffle guider le mouvement. La respiration devient alors le moteur de l’enchaînement et rend ce dernier aussi fluide d’une chorégraphie. Un tel résultat ne s’obtient bien évidemment pas dès le départ. Il faut du temps et de l’assiduité comme pour toute forme de yoga.

Yoga vinyasa Paris : quels sont ses bienfaits ?

Les effets positifs du vinyasa sont nombreux et touchent plusieurs aspects de votre existence. Sa pratique peut donc vous apporter des avantages physiques et mentaux sur le long terme.

Bienfaits du vinyasa sur le plan physique

Physiquement, le yoga vinyasa vous aide à améliorer votre santé cardiovasculaire, votre équilibre et votre endurance. Il permet également d’assouplir les articulations (notamment si elles sont raides), de tonifier et sculpter la musculature, mais aussi de perdre du poids. L’avantage du vinyasa réside dans sa capacité à sculpter votre corps sans le gonfler. Il est en mesure de vous offrir une allure longiligne de danseur.

Bienfaits du yoga vinyasa au niveau mental et spirituel

Avec les vinyasas flows, vous pouvez parvenir à réduire le stress et l’anxiété si vous en êtes victime. Vos niveaux d’énergies seront également augmentés, votre concentration mentale améliorée et votre bien-être général boosté.

En outre, le vinyasa contribue à l’apaisement mental. En étant conscient de votre souffle et en y adaptant vos mouvements, vous quittez la séance reposée avec une sensation d’avoir fait le vide.

Effets du vinyasa sur le diabète

Tout comme le hatha yoga, le vinyasa serait un bon moyen de réduire de moitié les risques de diabète chez les personnes prédiabétiques à haut risque. La durée de pratique minimale serait de trois mois.

Yoga vinyasa Paris : de quoi avez-vous besoin pour le pratiquer ?

Si vous êtes un nouvel adepte du yoga, connaître le matériel essentiel vous permettra de débuter dans les meilleures conditions.

  • Le tapis: il doit être antidérapant pour vous éviter de glisser et de vous faire mal. Cela est d’autant plus important, car le vinyasa est dynamique. Par ailleurs, un tapis de moins de 5 mm d’épaisseur vous permet de pratiquer de manière plus agréable et de rester stable pour les postures les plus complexes.
  • Les vêtements: optez pour une tenue respirante qui vous suivra dans vos mouvements. Les leggings, pantalons corsaires et shorts sont adaptés pour le bas. Pour que votre corps reste couvert durant la séance, n’hésitez pas à opter pour des tailles hautes. Quant au haut, il ne doit pas favoriser les irritations.
  • Les autres matériels: les briques et les sangles sont des éléments qui peuvent vous aider à bien exécuter les postures. Ils sont recommandés lorsque vous avez un faible niveau de souplesse.

En fonction de votre professeur de yoga, de vos besoins et votre condition, il peut être nécessaire d’ajouter d’autres éléments à l’arsenal.

Yoga vinyasa Paris : comment se pratique-t-il ?

Le yoga en général et le vinyasa en particulier n’est pas forcément une discipline individuelle. En effet, vous pouvez pratiquer en duo (acroyoga), en couple (forme d’acroyoga) et bien évidemment en groupe (amis, famille, inconnus, etc.). Que vous soyez débutant ou confirmé, notre salle de yoga vous ouvre ses portes pour des expériences profondes et agréables. Elle est située à Paris dans le 10e arrondissement à 3 minutes de la place république.

Puisqu’il est moins attaché aux alignements, le vinyasa peut être différent de l’image traditionnelle que vous avez du yoga. Mais soyez tranquille, avec votre coach, vous apprendrez comment pratiquer. Par ailleurs, le yoga vinyasa se pratique souvent sur un fond musical. Suivant les instructions du professeur de yoga, vous réaliserez des asanas avec maîtrise du souffle et vous apprendrez également des techniques de méditation. Bien évidemment, tout cela sera rythmé par les transitions (vinyasas).

Celles-ci permettent de remettre votre compteur à zéro, de vous réaligner pour mieux ressentir les effets des postures précédentes. Elles rythment la séance, créent une force et vous aident à consolider vos muscles profonds pour passer à des postures plus avancées. Rien ne vous force à effectuer des vinyasas, mais en essayant une fois, vous en saisissez la vertu. Le plus important est de ressentir la pratique, sans vous forcer à quoi que ce soit. Cela ne servirait à rien de pratiquer du yoga si c’est pour repartir frustré. Enfin, la séance est souvent clôturée par une relaxation.

Yoga vinyasa Paris : qui peut le pratiquer ?

Le vinyasa est adapté à toute personne souhaitant l’adopter. Il n’y a pas de contre-indications particulières. Mais si vous souffrez d’une quelconque pathologie, il est plus prudent de demander l’avis de votre médecin. Il en est de même pour les femmes enceintes, chez qui cette pratique est déconseillée durant le premier trimestre.

Précautions

En cas de prise d’un repas lourd ou d’alcool, de fatigue, de fièvre ou de maladie, il est déconseillé de pratiquer du vinyasa. Aussi, respectez vos limites et votre corps. Ne soyez pas trop dur avec vous-même et ne vous comparez pas aux autres. Tenez compte de votre fatigue et laissez votre niveau évoluer de façon progressive.