Sélectionner une page
Pour beaucoup d’entre-nous, la pandémie et le confinement ont signifié un arrêt soudain de l’activité physique et du sport. Le fait d’être à la maison, en mode télétravail, sans accès aux salles de sport et gymnases, a modifié les habitudes sportives et alimentaires des personnes. Le sédentarisme et l’immobilité ont eu un effet sur notre corps. Ce dernier a dû s’habituer à ce nouveau mode de vie.

Dans cet article, nous analyserons, dans un premier temps, l’impact du confinement sur notre santé. Nous nous attarderons ensuite sur les bienfaits psychiques et corporels d’une pratique sportive régulière. Enfin, nous vous fournirons plusieurs conseils pour une remise en forme progressive suite au déconfinement dès le 9 juin.

Impact du confinement sur notre santé

Le confinement a eu des répercussions négatives sur la santé corporelle et mentale des Français. Ainsi, le secteur sportif a récemment poussé la sonnette d’alarme. En effet, la condition physique et mentale de la population française s’est sensiblement dégradée depuis le premier confinement.

Durant cette période, on a constaté une diminution ou un arrêt de la pratique sportive pour près de 60% des Français.  Par ailleurs, une hausse de poids, à hauteur de 3 à 5 kg en moyenne, a été recensée chez 36% des personnes. Enfin, 25% des fumeurs ont augmenté leur consommation de tabac et la consommation de boissons alcoolisées s’est sensiblement accrue.

Cette dégradation de la condition corporelle a affecté toutes les tranches d’âge, indique le site spécialisé Le Sport Essentiel. Les spécialistes ont constaté l’existence d’un paradoxe durant les diverses périodes de quarantaines. D’une part, de nombreux experts du domaine sportif ont fourni des recommandations pour promouvoir l’entraînement sportif à domicile. Mais d’autre part, on a constaté une hausse sensible de l’impact négatif du sédentarisme, de l’immobilité et de la réduction de l’activité couplée à une recrudescence de la prise de kilos et à la réduction des performances et de l’effort dans son ensemble.

La pandémie de covid a ainsi mis en exergue l’inégalité sociale au sein de la société française. Ce fossé s’est accentué chez les personnes issues de milieux défavorisés avec une dégradation significative de leur bien-être corporel et psychologique.

Les personnes suivant des traitements sportifs à visée thérapeutique ont dû interrompre leurs séances. Les acteurs de terrain estiment qu’une adaptation de l’activité durant la pandémie de covid-19 était possible. Cependant, la crise de covid-19 a souligné le manque de préparation des acteurs politiques sur le plan de la prévention par la pratique d’une activité physique.

Les risques du sédentarisme et de l’inactivité physique pendant le confinement

Le sédentarisme, l’immobilité, le télétravail et l’inactivité physique comportent de nombreux risques pour notre santé corporelle et psychique.

Voici ces risques :

  • L’absence d’effort et le manque d’activité constituent un facteur favorisant la probabilité de souffrir d’un accident vasculaire cérébral
  • Une diminution de la fréquence ou un arrêt de la pratique d’un sport peut provoquer une diminution de la masse musculaire. Lors du sédentarisme imposé par le confinement, nos muscles ont fondu et nous n’avons désormais plus le même niveau de performances qu’avant la pandémie. Notre corps est aussi devenu plus rigide.
  • Le fait de travailler en mode télétravail pendant plusieurs semaines, sans réaliser d’activités physiques autres que le fait de se rendre dans une pièce différente, a des conséquences sur notre corps. Nous serons plus enclins à souffrir de blessures et douleurs diverses lors de notre remise en forme. Pour tous les types de sports, il faudra donc insister sur les périodes d’échauffement afin d’éviter les séquelles d’une reprise trop brusque.  Il est également possible de réduire notre rigidité corporelle grâce à la pratique de techniques telles que le yoga.
  • Le rendement de notre cœur a diminué en intensité. Nous avons perdu notre niveau en termes de variabilité cardiaque. Par conséquent, il faudra se remettre au sport de manière progressive en augmentant, au fur et à mesure les séances de cardio ou de poids, la fréquence et l’intensité des séries d’exercices. Il sera nécessaire d’adapter progressivement le rythme de vos séances d’activités physiques. De courtes séances d’exercices de haute intensité ou de cardio pourront nous aider dans ce sens.
  • Un impact négatif sur notre alimentation. Le fait de passer la semaine de travail à la maison a modifié nos habitudes alimentaires. Nous avons eu tendance à grignoter et manger davantage.

Le sport est essentiel

Bienfaits psychiques et physiques d’une pratique sportive régulière

D’un point de vue général, la pratique régulière d’une activité sportive est un facteur fondamental pour la préservation de notre santé mentale, psychique, physique, sociale et morale. Une kyrielle d’études ont déjà démontré, par exemple, les nombreux bienfaits d’une séance quotidienne de plusieurs minutes de course à pied ou de marche. En effet, la pratique de la course à pied permettrait de réduire les risques de mortalité de 27%.

Par ailleurs, des exercices physiques à haute intensité tels que le HITT (entraînement fractionné à haute intensité) permettent de brûler sensiblement plus de calories que les autres types d’exercices.  Selon une étude finlandaise de 2015, une demi-heure de vélo réduit sensiblement la probabilité de développement d’un diabète de type 2.

Voici une liste des bienfaits physiques et mentaux d’une activité régulière :

  • Amélioration de la condition générale et de notre résistance : ce bienfait est un atout dans la vie de tous les jours pour la réalisation de nombreuses actions.
  • Une activité régulière nous protège contre la survenue de pathologies cardiovasculaires. La réalisation de séances d’exercices à haute intensité a l’avantage d’améliorer notre variabilité cardiaque. En d’autres termes, votre cœur se muscle et devient plus fort.
  • La pratique régulière d’un sport nous protège contre diverses formes de cancers.
  • Le sport nous permet de réduire le risque de survenue d’un diabète.
  • Amélioration générale de notre pression artérielle
  • L’activité physique régulière pendant la semaine a le mérite de nous permettre de maintenir un poids sain. Nous réduisons ainsi les risques de surpoids et d’obésité
  • Le sport permet de réduire les problèmes de dos.
  • Nous réduisons également de la sorte les risques de troubles du sommeil. La qualité de notre repos s’améliore.
  • L’activité physique régulière nous permet de combattre le stress, l’anxiété et les risques de dépression.

Les avantages de l’activité physique par temps de pandémie

Ces derniers mois, plusieurs études ont montré et rappelé que la pratique régulière d’une activité physique permettait d’améliorer nos défenses immunitaires. L’année dernière, une étude de l’Université de Virginie avait suggéré que le sport était susceptible de nous protéger face au covid. Selon les chercheurs, l’activité physique aide à accroître la production d’un anti-oxydant extra-cellulaire nommé Extracellular superoxide dismutase (EcSOD).

Cette enzyme aurait un rôle essentiel en termes de prévention et de protection immunitaire face au coronavirus. L’EcSOD permettrait de renforcer notre système immunitaire face à plusieurs maladies pulmonaires, cardiaques et hépatiques. Les chercheurs finlandais avaient par ailleurs conclu que sur le plan des conséquences en termes de santé, la pratique d’un sport devrait intégrer les mesures de prévention face au covid.

Une étude plus récente de chercheurs californiens s’est intéressée aux répercussions d’une pratique sportive sur 48.440 personnes porteuses du Covid-19. Les scientifiques ont pu démontrer que, pour ceux-ci, la réalisation d’une séance de sport, à plusieurs reprises pendant la semaine, était liée à un plus faible risque d’hospitalisation, d’admission aux soins intensifs et de décès. En d’autres termes, l’inactivité physique peut jouer un rôle crucial en tant que facteur de risque de graves conséquences du Covid-19. Les chercheurs ont établi que 150 minutes d’exercices pendant la semaine tels que la marche ou la course à pied maximisaient les bienfaits pour la santé.

Les bienfaits du sport

Remise en forme progressive après le confinement

L’Académie de Médecine a émis au début du mois de mai un communiqué de presse concernant la reprise du sport après le confinement. L’institution plaide d’emblée pour la prudence. L’académie s’inquiète ainsi de l’état déconditionnement physique chez les personnes sujettes aux problèmes cardio-métaboliques et chez les personnes âgées.

L’Organisation mondiale de la Santé a fourni plusieurs recommandations l’année dernière en ce qui concerne la réalisation d’un sport pendant la pandémie de Covid-19. L’OMS expliquait, à juste titre, que, lors de la reprise sportive, il est nécessaire de commencer en douceur.

La communication de l’Académie de Médecine va dans le même sens. Elle appelle ainsi à une reprise du sport progressive bénéficiant de l’accompagnement de professionnels du secteur et de médecins.

Voici les conseils de l’Académie de Médecine :

  • Pour les personnes ayant souffert du Covid-19, il faudra vérifier chez un médecin qu’elles sont en bonne santé cardio-vasculaire et respiratoire.
  • L’institution recommande une reprise progressive du sport. Celle-ci permettra de réduire les accidents musculaires ou articulaires éventuelles. En effet, l’inactivité prolongée durant le confinement a provoqué notre fonte musculaire. Le risque de chute est également plus présent lors de mouvements rapides dans des milieux différents.
  • L’académie insiste sur la poursuite du respect des règles de distanciation durant le sport.

Pour une reprise du sport grâce au soutien personnalisé de coachs professionnels

Voici les conseils et astuces de notre studio de fitness Les Ailes du Canal pour une reprise de l’activité physique en toute sécurité.

  • Dans un premier temps, pensez à réaliser des exercices simples durant lesquels vous modérerez votre effort. Il pourra s’agir de plusieurs minutes de marche ou de vélo pendant la semaine. Vous pourrez ensuite augmenter le nombre de minutes au fur et à mesure que vous remarquez que votre corps se réadapte à l’effort.
  • Ensuite, vous opterez pour une pratique qui correspond à votre état de santé. Le rythme de cette activité doit vous permettre de parler pendant que vous êtes en mouvement. En cas de doute, demandez des conseils à votre médecin.
  • Pensez à vous échauffer. Les semaines de confinement ont engendré de la rigidité au niveau corporel. Il faut donc écouter votre corps et se préparer aux changements de rythme de l’exercice. Prenez donc le temps de réaliser un échauffement de vos muscles afin d´éviter toutes blessures ou douleurs.
  • Régularisez votre alimentation. Durant les périodes de sédentarisme et de travail à domicile, nous avons eu tendance nous déséquilibrer au niveau de l’alimentation. Nous avons consommé davantage d’aliments à haute teneur en graisses et en sucre. Pensez à reprendre une alimentation équilibrée et à préparer à l’avance des repas sains pour toute la semaine.

Si vous décidez de nous rejoindre pour cette reprise sportive en période de déconfinement, vous bénéficierez d’un suivi personnalisé et du soutien de coachs sportifs spécialisés. Nous vous proposons des cours individuels et en petits groupes dans différentes disciplines tels que le yoga, le HITT et le Pilates.